L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

L’été a été l’occasion de voir du pays et de découvrir de nouveaux vins ! Peut-être avez-vous remarqué que les bouteilles de vin sans sulfites se sont multipliées sur les rayons… Que signifie cette mention ? Y a-t-il une réelle différence entre ces vins considérés comme plus naturels et les vins classiques ? Et d’ailleurs, quelles sont les mentions attestant qu’un vin a été produit de façon raisonnée ? 

Les sulfites présents dans le vin

Définition des sulfites

Les sulfites sont des composants chimiques qui sont non seulement présents dans les aliments mais peuvent aussi être utilisés dans le cadre de l’alimentation industrielle. Ils aident à conserver les aliments plus longtemps et aussi à freiner le brunissement et le développement de bactéries. Il existe plusieurs types de sulfites, classés de E220 à E228. 

 On les retrouve dans de nombreuses denrées :

  • Fruits secs,
  • Pommes de terre déshydratés, flocons de pomme de terre,
  • Condiments,
  • Fruits confis,
  • Plats cuisinés, 
  • Vinaigre, 
  • Bière,
  • Cidre…

Les sulfites sont néanmoins également présents dans certains produits de façon naturelle… C’est par exemple le cas dans le vin, où il est naturellement présent !

Sont-ils néfastes pour la santé ?

Si les sulfites sont en disgrâce, c’est parce qu’ils entraînent chez certaines personnes des allergies et des intolérances. Les personnes qui en souffrent peuvent ressentir des douleurs abdominales, des démangeaisons, des crises d’asthme… La dose journalière à ne pas dépasser est de 0,7 mg/kg. 

Pourquoi y en a-t-il dans le vin ?

Les sulfites présents naturellement, mais… 

Comme nous le disions précédemment, les sulfites sont naturellement présents dans le vin : lorsque le raisin fermente, il produit naturellement du dioxyde de soufre, les fameux sulfites. Néanmoins, les sulfites, produits pendant ce processus naturel, sont présents en très faible quantité

Le vigneron a la possibilité d’en ajouter afin de fixer le goût plus longtemps et de protéger le vin des bactéries

La cause de nos maux de tête ?

Nous l’avons vu, il faut faire attention à la quantité de sulfites que l’on ingère au quotidien. Il existe un débat pour savoir si ce sont bel et bien ces substances qui sont à l’origine de maux de tête lorsque l’on boit du vin de façon modérée.

Certaines personnes peuvent en effet être très sensibles aux sulfites, ce qui leur causerait des migraines. Cette substance ne serait cependant peut-être pas la coupable pour la majorité de la population ; certains spécialistes pensent que le mal de tête serait causé par les amines biogènes, présentes lors de la fermentation du vin.

Naturel, biologique, biodynamique, sans sulfites… Choisir son vin ! 

Un véritable essor chez les consommateurs

Malgré ces précisions, si vous vous dites que vous préféreriez éviter les sulfites, sachez que l’époque s’y prête ! Les vins affichant clairement cette mention se multiplient, pour le plus grand bonheur des amateurs. Il existe cependant plusieurs appellations qui ne sont pas synonymes.

Les raisons invoquées par les consommateurs lorsqu’ils se tournent vers du vin labellisé sont les mêmes que pour les autres produits de consommation alimentaire : l’environnement, la santé et le respect des travailleurs.

Le succès des vins biologiques

Le “bio”, considéré comme une tendance volatile il y a quelques années, s’est véritablement installé dans le paysage du consommateur français. Cette labellisation concerne également le vin. Selon une étude de l’institut britannique IWSR, la consommation de vin bio devrait doubler d’ici à 2022 ! L’intérêt pour ce vin labellisé ne cesse de croître depuis plusieurs années.

Mais un vin bio, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit, tout simplement, pour les vignerons de ne pas utiliser de produit chimique de synthèse avant et après la récolte.

Le terme biodynamique ajoute à ce cahier des charges biologiques une dimension environnementale. Labellisés par Demeter ou Biodyvin, ces vins sont produits dans un cadre respectueux de la nature (respect des plantes, des sols, des cycles naturels…).

Le vin “nature” est quant à lui un vin sans sulfites : aucun intrant, aucun soufre ! Cependant, comme nous le disions plus tôt, ces sulfites ajoutés ne le sont pas pour le plaisir. Ils ont une fonction hygiénique.  La confiance en le vigneron règne.

Deux autres mentions se distinguent : “AVN”, pour l’Association des Vins Naturels. Cette association prône en effet la non-utilisation de molécules de synthèse et un savoir-faire artisanal. Enfin, l’acronyme S.A.I.N.S regroupe les vins ne contenant aucun intrant ou sulfite ajouté. Le cahier des charges est extrêmement exigeant ! 

vins sans sulfites schema

Source : https://www.carnetdevins.fr/guide-vin-naturel/difference-bio-biodynamie-naturel/

La meilleure chose à faire est de demander conseil à votre caviste ! 

L’application Raisin

Envie de tenter cette nouvelle expérience gustative ? La start-up Raisin a créé une application dédiée aux vins naturels. L’application permet de géolocaliser les bars, caves et restaurants proposant ce type de vin. On y retrouve également un index consacré aux vignerons produisant du vin naturel dans votre région. Une belle façon de promouvoir la consommation locale et responsable !

Mettre du vin dans son épargne ?

Et si vous êtes un véritable amoureux du vin, pourquoi ne pas investir dans un GFV ? Ce placement original et éthique vous permet d’acquérir des parcelles de terres viticoles et à les louer à un vigneron. Vous investissez ainsi dans une valeur sûre, la terre, et aidez un professionnel à exercer sereinement son activité.

Le plus ? Vous pouvez percevoir les fruits de votre investissement en bouteilles de vin !

L’investissement en parts de GFV n’est pas garanti en capital. La liquidité du placement est réduite et l’investissement doit s’envisager sur le long terme.

Donnez du sens à vos placements

Quelle est votre opinion sur le sujet ? Avez-vous vous-même goûté des vins sans sulfites ou présentant une mention en ce sens ? 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Vin sans sulfites : effet de mode ou tendance durable ?

Temps de lecture : 4 min
0