L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

Parmi les fonds d’investissement de nouveaux concepts ont vu le jour, appelés socialement responsables. Ils se veulent plus éthiques et solidaires. Vous êtes désireux de faire fructifier votre argent tout en vous engageant dans une cause ? Vous en avez désormais la possibilité et surtout le choix. Investissement Socialement Responsable (ISR), Environnement, Social et Gouvernance (ESG), écologie, solidarité… quasiment tout est permis. 

Le marché est tel que des labels ont vu le jour sur l’ensemble de l’Europe. En cette journée mondiale de l’environnement, le nombre de fonds investis dans ces labels atteint 935. Un engouement qui continue de progresser et d’attiser la curiosité des personnes souhaitant investir autrement. Mais qui se cache derrière ces labels ?

Les labels de fonds socialement responsables

En septembre 2019, une étude iFop a démontré que 65%, de l’échantillon français interrogé, n’avait jamais entendu parlé de l’Investissement Socialement Responsable. Peu connue du grand public, cette pratique est souvent source de confusion. Notamment en ce qui concerne le caractère durable d’un produit financier. Pourtant, la finance verte est en plein essor.

Un choix varié

Deux familles de labels se distinguent dans le paysage :

  • Ceux qui intègrent, dans leur gestion d’actifs, des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG)
  • Ceux qui s’axent sur des fonds dont la thématique principale est l’environnement

Ils peuvent provenir de places financières, d’associations professionnelles liées à la finance verte ou encore des organisations spécialisées dans la labellisation environnementale. En revanche, la France est le seul pays d’Europe à posséder deux labels publics : l’Investissement Socialement Responsable et le Greenfin.

L’objectif de tous ces labels est de garantir une qualité dans la gestion des actifs comportant des indices durables. 

Un cadre en évolution permanente

Si la législation était assez libre avant, l’Union Européenne commence progressivement à imposer un cadre au sujet de la finance verte. A la fin de l’année 2019, une nouvelle réglementation a vu le jour. Elle concerne la publication et la transparence des informations. Cette action doit désormais intégrer deux indications claires :

  • La mesure des impacts environnementaux et sociaux accompagnée d’indicateurs référents
  • Les risques ESG et le coût qu’ils peuvent engendrer 

Dans les prochaines années, les entreprises devront faire référence à la “taxonomie verte” pour mettre en avant le côté éthique et responsable de leurs activités. Elle se présente sous la forme d’un référentiel commun composé de critères. Cela pourrait bien servir de support de base au futur écolabel européen. 

 

tableau labels européens

Panorama 2020 des labels pour les fonds durables européens – Source : Novethic.fr

Les labels en Europe

Pour vous aider, vous potentiels investisseurs, à vous y retrouver et à faire votre choix, voici les neuf labels européens qui ont vu le jour depuis quelques années. Quasiment 1000 fonds européens en bénéficient et l’encours a dépassé les 300 milliards d’euros. 

Le label ISR

Créé et soutenu par le ministère des Finances français, cet outil vous aide à choisir des placements responsables et durables. Le label met en valeur des produits d’investissements socialement responsables (ISR). Il s’adresse à des épargnants français mais aussi européens. 

Ici, on cherche à associer la performance économique avec l’impact social et environnemental. Les entreprises, tous secteurs d’activité confondus, répondant au développement durable sont financées.

Pour être labellisé ISR, il est important de suivre un processus strict. Des organismes indépendants mènent à bien cette procédure et attribuent la précieuse certification aux plus méritants. C’est un gage unique pour les particuliers souhaitant participer à une économie durable et éthique. 

Greenfin

Le Ministère français de la Transition Ecologique et Solidaire a mis en place et soutient ce projet. Gage de sécurité pour les investisseurs professionnels et particuliers, Greenfin certifie que les produits financiers portant son label, contribuent au financement d’une transition énergétique et écologique.

Son intention première est de mobiliser une partie de l’épargne au bénéfice de cette protection de l’environnement. Il se porte caution d’une contribution effective à ce financement éthique. Il est aussi gage de crédibilité et de notoriété pour le fonds d’investissement verts.

Les fonds éligibles sont nombreux et variés : cotés, alternatifs, d’infrastructures, obligatoires, de dette privée mais aussi SCPI ou OCPI. La certification est accordée pour un an. Cette période est évidemment renouvelable sous réserve de contrôle du respect des exigences.

FNG-Siegel

Cette norme de qualité concerne les fonds d’investissement durables et solidaires de certains pays germanophones, à savoir l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Lancée en 2015, cette certification doit, chaque année, être renouvelée. Elle est auditée par l’Université de Strasbourg sous la responsabilité de la Société d’assurance qualité pour les investissements durables.

Elle se base sur des critères bien précis et se veut totalement transparente. Elle lutte pour faire-valoir les droits du travail et, évidemment, ceux de l’homme. Les autres causes qu’elle supporte sont la protection environnementale ainsi que la lutte contre la corruption. Certains investissements sont bannis. C’est le cas du nucléaire, du charbon, des sables de bitume ou encore des armes. 

La haute qualité des fonds de développement est recherchée. Plus ils sont actifs, plus ils gagnent d’étoiles. Ces dernières expriment le potentiel dans lequel ils peuvent avoir un impact réel au sein d’un développement durable et éthique. 

Towards Sustainability

Le label belge s’adresse à tous les types d’investisseurs. Les particuliers peuvent y adhérer au même titre que des organismes institutionnels.

Cette norme de qualité a pour objectif d’installer un climat de confiance.Vous devez vous sentir rassuré en sa présence. Vous savez d’instinct que ce produit financier est géré dans une optique durable et éthique. Vous n’avez donc plus besoin d’analyser ses caractéristiques en amont et vous évoluez en toute transparence.

Afin de superviser ce label, l’agence centrale de labellisation s’assure de l’intégrité de la norme de qualité. Elle intervient en toute indépendance et a un oeil critique sur les produits financiers entrant. Elle s’occupe de la gestion, en continu. 

Umweltzeichen

Le ministère de l’environnement autrichien a fait naître cet écolabel en 1990. Voici plus de trente ans que le pays a pris la direction d’un mode de vie plus vert. Ce prestige est attribué aux produits qui ont un impact environnemental moindre vis à vis d’autres de même catégorie. 

Son exigence est concentrée sur les points suivants :

  • La consommation des matières premières et l’énergie
  • La toxicité des composants
  • Les gaz d’échappement, les eaux usées, les nuisances sonores
  • Les achats écologiques 
  • La transparence de l’information offerte aux consommateurs

Le contrôle qualité se fait tous les quatre ans. L’organisme indépendant vérifie que les entreprises répondent bien aux exigences écologiques et que les produits proposés sont respectueux de l’environnement, fonctionnels et dotés d’une forte qualité. Le ministère est le seul à posséder le pouvoir décisionnaire d’attribution.

Nordic Swan Ecolabel

Créé en 1989 par le Conseil Nordique des Ministres de la Norvège et de la Suède. Par la suite, il a accueilli la Finlande, le Danemark et l’Islande. Le but de cette alliance est clair, sensibiliser le large public à la problématique environnementale. Cet écolabel nordique propose des outils pour aider les entreprises souhaitant mettre en place des solutions éthiques et durables. 

Il est question ici de suivre l’impact d’un produit sur l’écosystème, tout au long de sa durée de vie. Les matières premières sélectionnées sont passées au crible ainsi que leur avenir en tant que déchet. 

En terme d’inspection qualité, le Nordic Swan est très exigeant et ne prend rien à la légère. Les équipes analysent les risques environnementaux ainsi que ceux relatifs à des substances cancérogènes, mutagènes ou encore toxiques pour la reproduction. En addition, elles se penchent sur les éléments nocifs pour la santé suite à une exposition régulière. L’obtention de cet écolabel est revu tous les 3 à 5 ans. 

LuxFLAG

Derrière ce nom atypique se cache le Luxembourg Finance Labelling Agency. Cette association à but non lucratif indépendante et internationale a été créée en juin 2006 par sept partenaires issus des domaines publics et privés. Il faut savoir que LuxFLAG appartient au secteur luxembourgeois des fonds d’investissement qui est le plus grand d’Europe. Positionné juste après les Etats-Unis, il est placé second au classement mondial.

Sous la direction de la Grande-Duchesse Maria Teresa du Luxembourg, l’agence de labellisation porte les acteurs de la finance qui souhaitent agir de manière responsable pour un avenir durable et écologique. Il existe trois labels différents au sein de LuxFLAG :

 

ESG

Il s’applique aux fonds d’investissement ayant intégré l’analyse des considérations environnementales, sociales et de gouvernance d’entreprise tout au long de leur processus d’investissement.

 

Environment

Comme son nom l’indique, il est destiné aux fonds environnementaux. Ces derniers doivent permettre de générer des performances pour l’environnement  et accroître les actifs avec des pratiques favorables à l’écologie.

 

Climate Finance 

Lancé en septembre 2016, il a pour mission de débloquer des capitaux, auprès d’investisseurs institutionnels et privés, dans le but de participer au financement d’actions contre le changement climatique. 

Vers un unique label européen ?

L’investissement vert n’a pas fini de faire parler de lui. C’est un excellent moyen pour participer, à son niveau, à la protection de notre planète et à la lutte contre certaines inégalités. Néanmoins, la création d’un label global pour l’ensemble de l’Europe serait un avantage considérable. Il donnera un cadre beaucoup plus harmonisé à l’évaluation des fonds ISR. 

Cette étape est quelque peu délicate car cette norme devra être assez souple pour s’étendre à toutes les spécificités de chaque pays participant. D’autre part, elle devra veiller à conserver l’excellente qualité éthique des produits financiers. Pas évident de se mettre d’accord et de satisfaire tout le monde. 

Alors, êtes-vous prêt à investir pour un monde meilleur ?

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Donnez du sens à vos investissements avec les labels européens de fonds responsables

Temps de lecture : 7 min
0