L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

La labellisation commerce équitable ne concerne pas uniquement des produits alimentaires ou manufacturés. Des écoles, des universités et même des collectivités peuvent entreprendre des démarches pour obtenir ce label ! En France, trois universités le détiennent. L’IAE de Nice, l’université de Toulon et celle de Clermont-Ferrand. Nous nous sommes entretenus avec Alain Bussière, responsable de l’option Commerce équitable du Master LEA de Clermont-Ferrand Management de Projets Internationaux et Interculturels.

Entretien avec M. Alain Bussière, professeur à l’UCA

Qui a porté ce projet de labellisation ?

La labellisation Université de Commerce équitable relève d’une catégorie de label qui existe au niveau international. Ce label concerne à la fois l’ensemble des écoles, du primaire à l’université, mais aussi des villes. Il est en effet possible d’être labellisé “Territoire de commerce équitable” ou “Ville de commerce équitable”. Il s’agit donc d’une dynamique de labellisation au niveau international. Cette catégorie de label a pour objectif d’identifier des acteurs engagés dans le soutien au commerce équitable. Cela peut être du soutien économique : achat de produits du commerce équitable, soutien au niveau de la communication, de l’éducation, mais aussi par la promotion d’actions concrètes.

Le label “Université de commerce équitable” était historiquement très présent dans le monde anglo-saxon. Il a récemment été introduit en France. L’UCA a fait partie de la première vague d’université labellisée, et plus précisément notre UFR Lettres, Langues et Communication.

Avez-vous des partenaires qui vous ont accompagnés ?

C’est plutôt dans l’autre sens que les choses se sont passées ! L’initiative qui a été prise de développer une démarche de labellisation a été portée par une équipe d’étudiants en Master LEA. Ils ont choisi pour projet collectif de construire le dossier de candidature à la labellisation de l’université. Comme je l’ai dit, l’introduction du label équitable était récente en France, nous pouvons dire que nous avons participé à son introduction sur le territoire ! En effet,  une de nos étudiantes avait réalisé un stage chez Artisan du Monde. L’objet du stage était justement de réfléchir à l’introduction du label université de commerce équitable en France.

L’année suivante, une équipe a choisi ce projet collectif pour obtenir la labellisation. Cette dynamique  a eu des effets sur le territoire clermontois puisque la métropole Clermont Auvergne vient tout juste d’être labellisée territoire de commerce équitable ! Notre université n’est par ailleurs pas étrangère à cette démarche puisque c’est, une nouvelle fois, une de nos étudiantes qui a initié le dossier de labellisation de la métropole !

label-commerce-equitable

Comment cet engagement se matérialise-t-il dans la vie du campus ?

Ce label nous est décerné pour 3 ans, nous serons donc amenés à le renouveler. Il nous permet d’appartenir à un réseau, celui des universités de commerce équitable. Comme vous pouvez le constater, ce réseau est encore modeste en France. Nous avons l’intention de le travailler au niveau international, c’est une des missions attribuées à nos étudiants actuels.

Comment se matérialise-t-il dans les enseignements ?

La particularité de l’UCA c’est d’avoir une formation spécifique en commerce équitable. Ce n’est pas forcément une obligation pour être labellisé. S’il est impératif d’avoir des actes d’achats de produits équitables ou des actes de sensibilisation, consacrer un enseignement à part entière à ce thème est un choix de notre part.
Nous formons notamment nos étudiants Management de Projets Internationaux et Interculturels à devenir des professionnels de la conduite de projets. Cela peut être dans des contextes variés à l’international, c’est pour cela qu’il est porté par un Master LEA (Langues Etrangères Appliquées). Dans le cadre de ce Master, nous avons toute une série d’enseignements spécialisés dans le commerce équitable et également des interventions de professionnels. Nos étudiants vont en deuxième année travailler pour un acteur en lien avec le commerce équitable, réaliser un stage dans ce secteur puis rédiger un mémoire.

Notez-vous un engouement particulier pour ce thème de la part des étudiants, des enseignants et du personnel ?

Nous avons pris des risques en lançant cette option puisqu’il s’agit d’un champ très spécialisé. C’est un choix réfléchi, puisque notre université est historiquement spécialisée dans l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). En croisant ce domaine avec l’international, le commerce équitable s’est imposé comme thématique. Notre objectif est d’avoir un recrutement national : notre constat est que les candidatures sont en augmentation, ce qui nous encourage à renforcer ce choix.

Avez-vous aujourd’hui d’anciens élèves qui travaillent dans le commerce équitable ?

Oui nous en avons. Ils peuvent être directement impliqués dans le secteur du commerce équitable par exemple en travaillant chez Max Havelaar (l’entreprise fondatrice du commerce équitable), ou plus indirectement. Certains peuvent être engagés dans des démarches Responsabilité sociétale des entreprises ou dans des services achats. Ils ont alors à cœur de faire rentrer des achats de produits équitables dans l’échelle d’approvisionnement.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Puisqu’il s’agit d’une thématique émergente, notre objectif est de renforcer notre visibilité et notre réseau. La formation étant jeune, la nouveauté est que nos étudiants intègrent la vie professionnelle, il s’agit donc d’un enjeu que de créer un réseau d’anciens élèves. Les réflexions en cours au sein du Master nous poussent globalement à orienter l’ensemble des parcours du Master LEA autour de thématiques du développement durable. Le commerce équitable est en effet une déclinaison du développement durable, mais les autres parcours du Master vont de plus en plus s’emparer de ces thématiques.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Université et label commerce équitable : entretien avec un professeur de l’UCA

Temps de lecture : 4 min
0