L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

Bien décidé à se faire une place de choix dans le monde de la finance responsable, Euronext a annoncé, ce mercredi 17 juin 2020, le lancement de nouvelles mesures. Parmi elles, un indice boursier inédit : Euronext ESG 80. Comme son nom le laisse entendre, il regroupe 80 groupes de la zone euro dont le score des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance s’inscrit parmi les meilleurs. Ces derniers ont mis en place une technologie de pointe axée sur la transition pour une économie “bas carbone”. 

Des enjeux écologiques qui se précisent

En 2008, l’opérateur des Bourses des plus grandes capitales européennes avait créé l’indice “Low Carbon 100”. Son but était de s’aligner sur les règles fixées par l’Accord de Paris. Elles touchent, notamment, à la réduction des émissions de CO2 de 7% par an. Sa composition a été revue à l’occasion de ces changements. 

Euronext s’est appuyé sur la sortie de crise du Covid-19 pour en faire un tremplin et rebâtir son économie. De nombreux changements sont en cours en Europe via le Pacte vert. Cependant, un avis général et commun pointe du doigt le fait que les secteurs privés et publics doivent travailler main dans la main pour pouvoir relancer l’économie après de tels événements.

L’intérêt, pour les entreprises choisies, réside dans le fait d’attirer le maximum d’investisseurs possible grâce à une image “propre” et transparente. Ces derniers font plus souvent confiance à un panier de valeurs plutôt qu’à une seule entité. Les indices sont là pour diversifier et ajouter un gage de qualité.

L’indice Euronext ESG 80

Une collaboration éthique

Afin d’enrichir les deux indices dits “bas carbone” qui sont les armatures de base de son dispositif, Euronext est en train de développer plusieurs produits et services. Il souhaite offrir aux investisseurs un ensemble d’outils performants. Cela lui permet aussi d’être aux côtés des entreprises dans l’optique d’une croissance durable et efficace. 

Ce nouvel indicateur est développé en partenariat avec l’agence de notation environnementale, sociale et de gouvernance, Vigeo Eiris Moddy’s. C’est donc tout naturellement qu’il reprend les critères ESG stricts pour sélectionner ses futurs collaborateurs.

Un choix par étapes

Son but est clair et précis, il souhaite créer un écrin européen avec des sociétés importantes afin d’assurer un niveau de liquidités favorables. Cela se fera en respectant la répartition sectorielle de la zone euro. La première vague comportait 300 des plus grandes capitalisations. 

Après un filtre, 20% des entreprises les moins performantes socialement ainsi que 20% des plus faibles en terme de gouvernance se sont vues écarter. L’intégralité des structures en lien avec l’industrie du charbon, du tabac et des armes controversées ont directement été exclues. Même sanction pour les sociétés ayant fait l’objet de controverse face au Pacte mondial des Nations Unies. Cet accord, lancé en l’an 2000, préconise la mise en place de bonnes pratiques pour lutter contre certains fléaux, à savoir les discriminations, l’abolition du travail des enfants…  

A la suite de cela, les 80 meilleures sociétés, d’un point de vue écologique, éthique et responsable, ont été sélectionnées. Cet indice fera l’objet d’une réévaluation chaque année. Dans l’éventualité d’un problème conséquent, qui remettrait en cause les critères éthiques et responsables, l’entreprise sera immédiatement retirée. A l’instar du “dieselgate”, un scandale qui a mis en cause Volkswagen et ses logiciels fraudeurs sur ses moteurs “adaptés” aux normes anti-pollution américaines. 

Des actions françaises mises en avant

Au sein de ces privilégiées, bénéficiant de cet indicateur, nous pouvons citer Air Liquide, Heineken, Danone, Nokia, Unilever, Kering ou bien Deutsche Telekom. Ces sociétés connues du grand public estiment qu’il est temps pour elles de se tourner vers une stratégie plus respectueuse pour l’Homme et la planète.

Néanmoins, la France et les valeurs cotées à Paris sont très présentes et actives sur ce nouvel indice. Ce sont plus de trente valeurs françaises qui sont représentées. C’est le cas du groupe ADP, Amundi, Biomérieux, Axa, Carrefour, la Française des Jeux, Getlink, Michelin, Legrand Schneider Electric ou bien Vinci, pour ne citer qu’eux. 

 

Donnez du sens à vos placements

Une progression et un attrait grandissants

Aujourd’hui, l’investissement responsable, composé des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance, est l’un des compartiments boursiers profitant d’une des meilleures progressions. L’année passée, le marché général était en décollecte. Mais, selon les données de l’Association Française de Gestion financière, un bouleversement dans le secteur des ESG est en marche. Les encours sont passés de 1 450 milliards d’euros à 1 860 milliards d’euros en seulement une année. 

Malgré une décroissance significative des marchés en mars, l’univers de la finance durable a attiré l’équivalent de 30 milliards d’euros de capitaux au premier trimestre 2020. Ce qui signifie une hausse de, quasiment, 50%. Une très bonne augure pour les années à venir.

Une des pionnières dans le monde de l’ESG est, incontestablement, la Bourse de Paris. Pour ne pas perdre cette avance, elle a décidé d’accélérer son processus et de proposer de nouveaux produits. Euronext, quant à lui, va profiter de l’expérience de la Bourse de Dublin. Un atout considérable pour se faire une place de choix. Il a également pour projet de diversifier ses outils. Elle souhaite développer une activité de conseils et de services, basée sur les critères ESG, à destination des entreprises dans le besoin.

La finance verte devient un marché de plus en plus porteur et prisé pour les investisseurs. Ils sont, sans arrêt, en quête d’outils et de produits dotés d’une grande fiabilité. C’est un engagement fort qui ne cesse de séduire 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Euronext lance un nouvel indice Euronext ESG 80

Temps de lecture : 4 min
0