L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

En France, près de 10 millions de tonnes de nourriture seraient gaspillées chaque année selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Si la France n’est pas le plus mauvais élève au niveau européen, ce constat est néanmoins alarmant. En effet, le gaspillage alimentaire peut survenir à chaque étape de la production alimentaire : aussi bien au niveau du producteur, de l’industrie agro-alimentaire mais également dans la restauration. 

Cependant, les champions du gaspillage alimentaire restent… les consommateurs ! Le gaspillage au sein des ménages survient bien souvent par maladresse. Yeux plus gros que le ventre lors d’une promotion, oubli dans le réfrigérateur, départ en vacances… Pour pallier ce phénomène, il existe des solutions pour les particuliers mais aussi pour les entreprises ! Il est tout aussi important comprendre l’origine de ce phénomène afin d’adopter les bons gestes. 

Les causes du gaspillage alimentaire des ménages

Une mauvaise gestion du frigo 

Loin de jeter de façon insouciante, les consommateurs sont bien souvent déçus et attristés de devoir mettre de la nourriture à la poubelle. Des œufs qui ne sont plus frais, des bananes toutes noires, de la viande en mauvais état… Quel crève-cœur ! Comment cela s’explique ?

  • Il se peut que l’on ait cédé lors d’une promotion alléchante et acheté en trop grande quantité
  • Une mauvaise organisation de la cuisine peut également être en tort ; on range les pommes quelque part et on les oublie ! 
  • Ne pas savoir ce qui se consomme ou non dans un fruit ou un légume. Les feuilles des poireaux sont utilisables en cuisineQui l’eût cru ?
  • Une confusion entre DLC et DDM.

DLC ? DDM ? Kézako ?

La DLC est la Date Limite de Consommation. Elle est très importante ! On la retrouve en général pour des aliments sensibles. C’est par exemple le cas pour de la viande, des yaourts, du poisson… Passé un certain stade, ces aliments deviennent néfastes pour votre santé, il ne faut surtout pas les consommer ! 

On sait qu’il s’agit d’une DLC lorsque la date indiquée sur le produit est précédée de “A consommer jusqu’au…”

La DDM correspond à la Date de Durabilité Minimale. Anciennement, le sigle était DLUO, soit Date Limite d’Utilisation Optimale. La phrase qui accompagne une DDM est “à consommer de préférence avant le…” et c’est là toute la différence ! Passé cette date, les aliments ne sont nullement dangereux pour la santé. C’est le cas des boîtes de conserve par exemple. 

Alors pourquoi mettons cette date ? Tout simplement pour expliquer un changement d’aspect, de goût, ou d’odeur. Il est en effet possible que vos gâteaux secs deviennent très secs au bout de quelques semaines !

gaspillage_alimentaire

Gaspillage alimentaire : les solutions pour les consommateurs !

Cuisiner ses restes

Un ensemble de solutions peuvent être mises en place pour vous permettre de ne pas jeter vos aliments.

Il existe pléthore de recettes pour cuisiner ses restes ! Pourquoi ne pas transformer votre carcasse de poulet en bouillon ? Ou cuisiner vos fruits trop mûrs en compote ?

  • Des bananes trop mûres s’incorporent parfaitement dans une recette de gâteaux.
  • Les fromages peuvent être consommés 15 jours après la DDM. Vous pouvez réaliser des tartes aux fromages ou réaliser des sauces avec !
  • Les pâtes peuvent bien évidemment être transformées en gratin. Pour le riz, vous pouvez préparer des plats au four mais aussi des salades.
  • Et s’il vous reste de la viande ? En mixant vos restes avec de la mie de pain ou des pommes de terre cuites, vous pouvez réaliser des boulettes de viande.
  • Il en va de même pour le poisson : après l’avoir émietté, mélangez-le avec de la purée. Ajoutez de la chapelure puis faites les frire !
  • Les restes de légumes peuvent être incorporés dans une préparation pour faire une bonne tarte.
  • Les épluchures sont tendances ! Transformez celles de pommes, de carottes ou de pommes de terre en chips en les passant au four.

Congeler la nourriture

La congélation est bien évidemment un allié précieux pour garder vos aliments plus longtemps sans qu’ils présentent de risque pour votre santé. Presque tous les aliments peuvent être congelés, à l’exception de la mayonnaise, des aliments frits, des fromages frais et à pâte molle, des crèmes, et des fruits et légumes ayant une forte quantité d’eau. 

Attention ! Il ne faut cependant pas congeler ses aliments à la dernière minute. Les bactéries auront eu le temps de proliférer.

Pour congeler des aliments de façon optimale, il faut utiliser des contenants adaptés. Vous pouvez également utiliser du film alimentaire ou du papier aluminium.

 

gaspillage_alimentaire_congelation

Source : https://www.doctissimo.fr/html/nutrition/securite/15769-congelation-des-aliments.htm

Composter ses restes

Il est beaucoup moins attristant de composter ses restes ! Les denrées alimentaires se décomposent naturellement en une substance très nutritive pour les plantes. Si les épluchures, les légumes et les fruits sont bien sûr tout indiqués, vous pouvez également ajouter vos coquilles d’œufs, le thé, le marc de café… mais aussi des pâtes et du riz !

Planifier ses repas ou adopter le du Batch Cooking 

Ne laissez rien au hasard et planifier vos repas ! Cela permet d’établir une liste de courses à laquelle se tenir rigoureusement puis de préparer ses repas en toute sérénité. Etablir un programme puis une liste de courses bien précise vous permettra nous seulement de vous organiser efficacement mais aussi de ne pas acheter compulsivement. 

Dans la même veine, le Batch Cooking est un système qui consiste en la préparation de grandes quantités pour la semaine. Comme son nom l’indique, cette nouvelle tendance nous vient des pays anglophones. Le Batch Cooking signifie littéralement “cuisiner en lot”. Il s’agit de réserver quelques heures, le plus souvent pendant son week-end, pour cuisiner de très grandes quantités de nourriture que l’on conservera par la suite. Cette pratique originale permet de gagner du temps les soirs de semaine et de manger du fait maison quotidiennement ! 

La conservation peut aussi bien se faire dans des Tupperwares que dans des bocaux en verre, placés au réfrigérateur. C’est la meilleure méthode si vous comptez manger ces plats dans les deux ou trois jours qui viennent. Pour les repas que vous allez consommer plus tard, le mieux est de les mettre au congélateur ! 

Les recettes fleurissent aujourd’hui sur internet, de quoi vous guider pour les premières tentatives !

Les solutions d’achat contre le gaspillage alimentaire

Des applications innovantes

Du côté des professionnels, des initiatives permettent d’écouler les stocks d’invendus. Dons, paniers surprises ou vente de dernière minute à petit prix, de quoi satisfaire le vendeur comme l’acheteur !

Les applications permettant de vendre des produits encore bons à un prix attractif sont extrêmement populaires. Le gaspillage alimentaire c’est fini ! 

L’application Too Good To Go, venue du Danemark, permet aux professionnels de vendre leurs invendus à moindre coût. L’initiative s’adresse aussi bien aux boulangeries, aux supermarchés, aux restaurants… Les particuliers ont quant à eux l’opportunité d’acheter à moindre coût des produits de bonne qualité. Les applications sont nombreuses, comme par exemple Phenix ou Karma qui fonctionnent selon le même principe. Il vous suffit de rentrer votre géolocalisation et l’application vous propose des paniers autour de chez vous chez différents types de commerçants.

Des box et paniers zéro gaspis !

Des pratiques innovantes ont également vu le jour sous la forme de box. C’est le cas d'”Une Petite Mousse”, une box de bières anti-gaspi. La date affichée sur les bières est en effet là pour garantir le maximum de saveurs de la boisson, mais une fois la date dépassée elle est toujours consommable ! Ce concept a tellement bien marché que les stocks sont aujourd’hui épuisés, mais il s’agit là d’une belle initiative qui pourrait se recréer pour d’autres sortes de produits.

La grande distribution se mobilise également. Il est fort probable que dans votre grande surface, un rayon soit dédié aux produits atteignant leur DDM ou DLC à prix réduit. La start-up Smartway (Zéro-Gâchis) propose de collaborer avec les grandes surfaces pour répertorier les produits arrivant bientôt à leur date de consommation.

Le partenariat de la marque NOUS anti-gaspi et de Phenix a également fait parler de lui. NOUS anti-gaspi est une marque entièrement dédiée aux produits hors-normes. En commercialisant des fruits, légumes ou œufs aux calibres non réglementaires ou en vendant du riz ayant dépassé sa DDM, la marque propose de remettre du bon sens dans sa consommation. Elle a décidé d’intégrer l’application Phenix Date : cette dernière leur permet de gérer au mieux leurs produits ainsi que leur date de péremption.

Les solutions écologiques et économiques ont bel et bien séduit le public français ! Quelles sont les vôtres pour lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Sus au gaspillage alimentaire !

Temps de lecture : 6 min
0