L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

Ethic Vie vous parle du livre de Guillaume Sommerer : Placements Verts Mythes et Réalités, ce que vous gagnerez à y investir. Troisième partie
La finance prend de plus en plus de place dans la lutte contre le réchauffement climatique ainsi que la protection de l’Homme et de son environnement. Elle devient une épargne plus éthique avec des réglementations gagnant en précision, des acteurs financiers plus performants et dont l’offre s’étoffe, ainsi que des épargnants désirant donner du sens à leur argent par diverses actions.

Mais il n’est pas toujours aisé de dépasser les idées reçues et de percevoir les enjeux réels d’un univers où économie rimerait avec durabilité. Professionnels et particuliers, et si un monde meilleur était entre vos mains ?

Être responsable c’est aussi être juste, non ?

Les actionnaires : la bête noire des salariés

L’idée même d’une action boursière semble parfois difficilement compatible avec le placement responsable. De nombreux citoyens sont souvent choqués des montants versés aux actionnaires lorsqu’ils ramènent par exemple l’évolution des dividendes à l’évolution des salaires. 

L’ouvrage établit un constat difficilement réfutable : les dividendes mondiaux ont doublé en dix ans sans que l’évolution des salaires ne suive. Comment décerner un critère responsable à une entreprise favorisant ses actionnaires au détriment de ses salariés ? 

Dans l’imaginaire collectif, l’actionnaire est un monstre avide d’argent. Il nous semble bon de rappeler tout de même un point essentiel : en investissant au capital d’une entreprise, l’actionnaire permet son développement. Il prend également le risque de perdre son argent en cas de baisse de valeur ou de faillite. Le dividende vient rémunérer le risque et récompenser la fidélité de l’actionnaire. 

En effet, certaines entreprises ont des pratiques discutables en ce qui concerne la politique de distribution mais d’autres choisissent de verser à due proportion. D’ailleurs, ces dividendes sont souvent réinvestis par les actionnaires et permettent donc de continuer à soutenir l’économie.

Prendre part à la croissance d’une entreprise

Pour changer un système, pourquoi ne pas le faire depuis l’intérieur ? Investir au capital d’une société, c’est également pouvoir essayer d’agir sur ses orientations stratégiques à travers son droit de vote.

Il peut donc y voir un acte engagé et personne ne peut prédire où l’effet papillon le mènera ! Les propos de Guillaume Sommerer permettent de s’initier à l’univers boursier de manière objective et sans concession.

Dépassez vos préjugés

Loin de l’image déshumanisée du placement boursier, nous découvrons également des mesures encourageant la philanthropie. 

Donner du sens à son épargne

Une action peut être mise au service du don ! Il est possible de soutenir des associations via ses investissements. On obtient même des avantages fiscaux puisque le don de titres cotés en bourse est possible.  L’opération est effectuée à titre gratuit et présente. L’avantage est de gommer vos plus-values tout en vous ouvrant le droit à la réduction d’impôt. 

Ainsi vous pouvez consacrer une partie de votre portefeuille boursier à des associations. Mieux encore, le « don de titres va même plus loin en réduisant l’impôt sur la fortune immobilière : le contribuable peut alors obtenir 75% de réduction fiscale (dans la limite de 50.000€) ». De quoi donner envie d’être généreux !

Donnez du sens à vos placements

Soutenir les vignerons et protéger les forêts

D’autres acteurs financiers peuvent vous permettre d’allier investissement et philanthropie, placement et engagement… Les initiatives ne manquent pas, encore une fois, n’ayez pas peur d’être curieux !

Avez-vous déjà entendu parler des GFV (Groupements fonciers viticoles) ou des GFI (Groupements fonciers d’investissements) ? Ces placements soutiennent les vignerons et protègent les forêts. Ils contribuent donc à préserver le patrimoine rural français et les emplois liés à ces économies. Là encore des investissements responsables s’offrent à vous.

Force est de constater le cruel manque d’information sur les produits financiers éthiques. Un vrai travail de sensibilisation et de transparence doit être effectué pour encourager les épargnants à leur faire confiance et à les promouvoir.

Soyez acteur du changement

La finance pour tous

En conclusion, la finance éthique est un vaste sujet et Guillaume Sommerer le décrypte avec beaucoup de justesse et d’impartialité. Son livre est très accessible, il vous permettra de mieux comprendre les enjeux d’un placement éclairé et d’une épargne responsable. 

épargne éthiques actions livre guillaume sommerer

La finance est l’un des leviers capables de changer les choses durablement. Non, elle n’est pas réservée aux initiés, cet ouvrage en est la preuve !

Nous avons pris beaucoup de plaisir à le lire et à le découvrir, il est extrêmement bien documenté et fourmille d’informations passionnantes. Il présente les faits avec une grande clarté et parvient à rester objectif malgré un sujet prompt à créer de l’émotion.  

Un enjeu d’avenir à relever ensemble

Ainsi, un monde de possibilités s’offre aux professionnels de la finance comme aux investisseurs !

En effet, les épargnants sont eux aussi acteurs de la gestion de leur argent. Libre à eux de questionner l’impact de leurs placements financiers. Ces derniers sont-ils en adéquation avec leurs valeurs ? Auront-ils une influence positive sur la société ? Ces exigences dans le monde financier comme dans tous les autres domaines semblent bel et bien être parties pour durer.

Donner du sens à son argent, chez Ethic Vie, c’est quelque chose qui nous parle ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Les actions à connaître pour rendre son épargne plus éthique

Temps de lecture : 4 min
0