L'argent qui fait du bien
Contactez-nous01 83 62 38 72
Souscrire

Fraude fiscale, projet gazier, centrales de charbon… Les noms de grandes banques vous viennent peut-être en tête ? Avec des citoyens de plus en plus regardants au sujet de l’impact des entreprises sur l’environnement, la mise en lumière de certaines pratiques chez les grandes banques ont suscité une forte désapprobation. En raison de leur importance dans le financement de projets ou d’entreprises pouvant avoir de lourdes conséquences sur la nature et la société, nombreux sont ceux à avoir chercher des alternatives plus durables. La banque éthique a pour mission de proposer une alternative éthique aux acteurs classiques.

Banque classique, banque éthique… Quelle différence ?

Comment fonctionne la banque ? 

Les banques ont un rôle primordial sur l’économie. Elles proposent un ensemble de services : on peut y déposer son argent, demander un crédit, gérer ses moyens de paiement… Ce sont là les activités de la banque de détail. Elles s’adressent généralement aux particuliers, aux associations, aux petites et moyennes entreprises. 

Il existe un deuxième type d’activités : celles de banque d’investissement. Les établissements financiers sont en mesure de prêter les sommes déposées par leurs clients à des grandes entreprises ou de gros investisseurs pour qu’elles puissent mener à bien leurs activités.

C’est là que le bât blesse : les banques peuvent prêter à des grands groupes aux pratiques peu scrupuleuses de l’environnement ou soutenir des projets aux externalités négatives. Les banques font par ailleurs preuve d’une certaine opacité quant aux projets qu’elles financent. En 2018, les Amis de la Terre et Oxfam France publient un rapport intitulé  “La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État”. On y apprend que les émissions de gaz à effet de serre des grandes banques françaises atteignent cette année-là plus de 2 milliards de tonnes, soit 4,5 fois les émissions du territoire français

A l’heure actuelle, il est néanmoins compliqué de gérer son argent sans banque. Si vous n’avez pas envie d’appeler votre banquier pour lui faire des remontrances, une autre alternative s’offre à vous : la banque éthique ! 

Soutenir des acteurs plus éthiques

L’an dernier, nous vous avions parlé d’Helios, la néo banque éthique qui propose un compte bancaire durable. D’autres acteurs proposent de gérer son argent durablement, c’est notamment le cas de La Nef.

 

La Nef

Coopérative de finances solidaires créée en 1988 finance uniquement des projets ayant un impact positif sur l’environnement ou prenant part à l’ESS, économie sociale et solidaire. Avec 7246 projets financés depuis sa création, la Nef est un acteur majeur de la finance durable. Elle fait également preuve d’une transparence totale concernant les projets financés grâce à l’argent de ses adhérents en publiant annuellement un compte rendu des activités soutenues.

banque-éthique-la-nef

Chez nous, à Aix-en-Provence, la Nef a, par exemple, été sollicitée pour financer la création d’un café associatif  promouvant les initiatives sociales, alternatives et solidaires. L’Association Pour un Café Associatif Aixois (APUCAA) propose des boissons locales et biologiques ainsi qu’un point de distribution AMAP. 

Avantages :

  • Totalement transparente sur ses activités
  • Ne finance que des projets ESS et ne soutient pas les activités ayant attrait aux énergies fossiles, au nucléaire ou aux agrocarburants.
  • Ne repose pas sur les marchés financiers : elle est exclusivement financée par ses clients et ses sociétaires.

Inconvénients :

  • Une gamme de service encore limitée (pas de compte courant par exemple).
  • Un livret d’épargne rémunéré à taux fixe à 0,10%.

 

Le Crédit Coopératif

Autre très bon élève de la finance durable, le Crédit Coopératif. Il s’agit d’une banque coopérative proposant des services bancaires classiques qui ont pour particularité d’être éthiques et solidaires. A titre d’exemple, 100% des financements du Crédit Coopératif dans le secteur de la production énergétique sont consacrés aux énergies renouvelables.

Il n’y a pas que les banques qui proposent aujourd’hui de donner du sens à son argent ; l’assurance vie Ethic Vie propose par exemple 150 supports d’investissement éthiques labellisés ISR ou Greenfin.

Avantages :

  • Des services bancaires similaires à ceux d’une banque classique.
  • La banque appartient à ses sociétaires.
  • Possibilité pour les clients de choisir dans quel domaine sera utilisé l’argent qu’ils ont déposé.

Inconvénients :

  • Manque de transparence reproché.

Ethic Vie l'assurance vie 100% éthique

Attention au greenwashing !

Vous l’aurez compris, la tendance est au vert ! Cependant, ne vous laissez pas abuser par une communication et un marketing prônant le respect de la nature. La pratique consistant à afficher des pratiques écoresponsables alors qu’il n’en est rien porte un nom : le greenwashing. Nombreux sont les acteurs à utiliser le greenwashing pour s’attirer les bonnes grâces de clients ayant une sensibilité pour les questions environnementales. 

Concernant le secteur bancaire, si certaines banques ne mentent pas en disant qu’elles réduisent leur empreinte carbone ou qu’elles financent des énergies renouvelables, il est important de comparer le poids de ces activités à celui des activités controversées… De quoi relativiser ! 

Prendre le temps de choisir

Plusieurs outils en ligne vous permettent de comparer l’impact des banques sur l’environnement. Classements, tableaux, rapports d’activités… Le site Moralscore ou le blog pionnier en la matière des Amis de la Terre et ses guides très instructifs vous permettent d’avoir une vue d’ensemble sur les différentes banques.  

Vous pouvez ainsi vous renseigner sur les avantages et les inconvénients de chaque acteur et choisir celui qui convient le mieux à vos besoins. En effet, il est possible qu’une banque ait un très bon score au niveau éthique mais ne propose pas le service dont vous avez besoin… pour l’instant ! Prenez le temps de chercher car il s’agit là d’un engagement important.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’attendez plus
Donnez du sens à votre épargne dès aujourd’hui

Découvrir l’assurance vie éthique et responsable pour épargner autrement

Banque éthique : quelles différences et quels enjeux ?

Temps de lecture : 4 min
0